Histoire de l'église St Romain




Les premiers temps de l'église Saint-Romain d'Athée-sur-Cher

Une difficile datation de ces travaux

Carré de Busserole (1) prétend que Philippe Sallier, seigneur de la Chesnaye, fit rebâtir le choeur et réparer le reste de l'édifice vers 1635. Le style du choeur ne correspond pas à cette affirmation. Monsieur de Busserole ne nous indique pas où il a pris cette information. Ii peut s'agir ici d'une erreur. L'écusson de la porte du collatéral Nord nous permet de dater cette partie de l'église, ainsi que le reste des travaux d'agrandissement de l'église dans le courant du XVIe siècle, avant 1561. Par son testament, datant du 6 mai 1662, Marie Binet, femme de Charles Daen, écuyer, seigneur de la Roche-Daen (Daing), nous indique : "Je laisse ma sépulture où il plaira à Dieu d'en ordonner... ou en la chapelle Notre-Dame, où sera l'image de la Vierge et de monsieur St-Sébastien, fondée en son nom comme ça a été l'intention de mes ancêtres". Elle fait également mention du testament de ses ancêtres, comme datant du 24 octobre 1576, ce qui placerait les travaux de construction de la chapelle de la Vierge dans la seconde moitié du XVIe siècle (2), comme probablement le reste des travaux d'agrandissement de l'église.

(1) Voir bibliographie
(2) La fondation d'une chapelle n'est pas forcément liée à sa construction. Une fondation peut précéder ou suivre la construction.

Les autres modifications

La sacristie est une construction postérieure que l'on peut dater du XVIIe siècle.

Accueil Sommaire Page précédente Page suivante