Histoire de l'église St Romain




XXeme siècle

Entretien et restauration

Chronique

-1904 : Reconstruction du mur sud de l'ancienne sacristie Sud. (Le 1 juin 1902, le Conseil Municipal s'engagea à prendre en charge la moitié de la dépense de la reconstruction de la sacristie. Cette reconstruction était nécessaire car le contrefort de l'arêtier Sud-Est semblait pencher vers la sacristie. Le mur Sud de la sacristie en empêchait la chute. Il était donc dangereux de supprimer la sacristie. Le mur Sud de la sacristie était cependant dans un état déplorable (Il était encore percé d'une petite fenêtre), la reconstruction de la sacristie était donc utile.
Le devis de cette reconstruction fut dressé le 4 février 1903 (450 F). La moitié de la dépense fut prise en charge par la fabrique et l'autre moitié par la Municipalité, voir les délibérations du Conseil Municipal du 15 février 1903, du 14 mai 1903, du 21 février 1904 et du 9 octobre 1904. Délibération de la fabrique du 13 avril 1903. Cette reconstruction faite en 1904 ne coûta que 384,35 F. La participation de la fabrique et de la commune fut donc de 192 F au lieu de 225 F.

-1905 : Loi de séparation des Églises et de l'État. La fabrique est supprimée. La Municipalité, en tant que propriétaire de l'église, demeure seule responsable de l'entretien et de la conservation de l'édifice.

-1908 : Petite réparation d'une des voûtes (Délibération du 13 septembre 1908 : le curé demande que des réparations soient faites rapidement à une voûte de l'église. Vote de 50 F).

-1912 : Pose des vitraux de couleur des baies géminées de la façade Ouest par Lux Fournier, maître verrier de Tours.

-1919 : Réparation de la toiture de l'église par monsieur Carroi, couvreur de La Croix ( 2600 F). (Délibération du 26 octobre 1919 et délibération du 5 novembre 1920 (vote de 637,91 F pour compléter la dépense de réparation de la toiture par M. Carroi).

-1932 : Réfection des couvertures par Joseph Bouton, entrepreneur de couverture (Délibérations du 5 octobre 1931 et du 12 mars 1932 ; travaux d'un montant de 17 100 F financés par un emprunt de 18 000 F. Adjudication faite le 19 mars 1932.) et réfection des voûtes de l'église par monsieur Champeaux.(Marché du 25 octobre 1932 d'un montant de 3000 F; délibération du 2 mars 1933 : examen du procès-verbal de réception des travaux de couverture, charpente et maçonnerie, d'un montant de 19020,74 F et vote d'une somme de 1020,74 F, complémentaire à l'emprunt de 18 000 F).

-22 août 1949 : Arrêté d'inscription de l'église à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

-1956 : Réfection des maçonneries du clocher par M.M. Menet Gilbert, entrepreneur de travaux publics à Loches, et de la charpente du beffroi par monsieur Pineau Roger, entrepreneur de charpente à Athée-sur-Cher (Délibérations du 1 mars 1956 (emprunt de 2 000 000 F pour la réfection du clocher) et du 18 mai 1956 : approbation des marchés pour la réfection des maçonneries : 2 532 618 F) et de la charpente (180 000 F)).

-1967 : Installation d'une horloge neuve par les établissements Bodet de Trémentines pour 3385 F (Délibération du 2 mars 1967).

-1968 : Réfection de la toiture sous la direction de monsieur Vallée, architecte à Tours (Délibérations du 26 avril 1966, du 19 octobre 1966, du 29 avril 1967, du 9 novembre 1967, du 5 mars 1968, du 13 juin 1968, du 11 Juillet 1968, du 10 septembre 1968. Les travaux de toiture furent réalisés par M. Poutier-Ducoudray de Tours (adjudication du 19 avril 1968 ; coût 46 626,35 F). Les travaux de maçonnerie furent exécutés par MM. Lebatteux et Champeaux, entrepreneurs de maçonnerie à Athée-sur-Cher (marché du 3 juillet 1968; coût 6080,02 F ). Ils furent subventionnés à une hauteur de 10 % par l'État (15251 F), et par le département (20 000 F)).

-1978 : Réfection des vitraux par M. Villette de Paris (Délibération du 16 septembre 1978 (coût : 13 465,20 F).

-1987 : Réfection de la voûte en lambris du collatéral Nord par M. Bernard Ronflard (13 698,03F) pour la charpente, et par André Maître pour la plâtrerie (20 021,76F).(Coût : 33 719 F; travaux subventionnés à une hauteur de 11 300 F par le Conseil Général).

-1988 : Réfection de la façade et du porche par Jean-Yves savaton : remise en état de deux glacis en façade des deux fenêtres, reconstruction des deux contreforts en pierres neuves de Richemont (Coût : 95 438 F; travaux subventionnés à une hauteur de 26 500 F par le Conseil Général).

-1989 : Réfection d'un pilastre et d'un pilier en façade par l'entreprise Jean-Yves Savaton (Coût : 58 955 F; travaux subventionnés à une hauteur de 18 000 F par le Conseil Général et de 5 400 F par la Direction des Affaires Culturelles).

-1989 : Réfection du parvis de l'église et aménagement du parking de l'église (Délibération du 16 décembre 1988 (parvis : 37 425 F HT) et du 8 septembre 1989 (aménagement du parking de l'église : 40 000 F)).

-1990 : Réfection de l'installation électrique de l'église par l'entreprsie Joel Hériot d'Athée sur Cher (Coût : 37 849,49 F).

-1992 : Travaux de ravalement de la façade Ouest par l'entreprise Jean-Yves Savaton de Civray-en-Touraine : réfection des enduits et des rampants du pignon (Coût : 52 437,87 F; travaux subventionnés à une hauteur de 14 000 F par le Conseil Général et à une hauteur de 6 300 F par la Direction Régionale des Affaires Culturelles.).

Accueil Sommaire Page précédente