Histoire de l'église St Romain




Les dernières grandes transformations

Réfection des gouttières et du beffroi :1821

Un devis fut dressé le 21 octobre 1816 : "malgré toutes les réparations qu'on pourrait faire aux gouttières qui sont au-dessus de la petite nef à gauche de l'église, il est constant qu'on ne pourrait empêcher l'eau d'y tomber par les grandes pluies si on ne les garnies pas en plomb". Le Conseil Municipal décida donc le 20 septembre 1818, d'approuver ce devis et de faire établir de nouvelles gouttières, et de faire réparer la couverture de l'église. Mais, comme il fut signalé, lors de cette réunion, que le bois de la charpente qui soutenait la cloche, était vermoulu, un nouveau devis pour la confection et la pose d'un beffroi neuf fut dressé le 1 septembre 1820 (541,71F ).
En plus de ces travaux, la refonte de la cloche fracturée était nécessaire, un nouveau devis fut encore une fois dressé le 12 avril 1821. En plus de la réfection totale du beffroi, il fut ajouté : la refonte de la cloche, le rejointement du clocher à l'intérieur, pour la conservation du nouveau beffroi, et à l'extérieur, la diminution des baies du beffroi (8 baies trop grandes) par lesquelles l'eau passait. Il sera, en effet, construit des massifs de maçonnerie de 0,80 m de hauteur en talus sur les appuis des baies du beffroi. La couverture de l'église devait être également réparée, et certaines gouttières en bois (au-dessus de la petite nef côté Nord, et du côté opposé le long du clocher) devaient être changées pour des gouttières en plomb.
Ces travaux furent adjugés à Jean Guerrier maître charpentier pour 1372,00F, le 6 juin 1821.
En 1823, c'est au tour de l'horloge d'être réparée.

Accueil Sommaire Page précédente Page suivante